Hysope

Hyssopus officinalis L.
Réf : H0404

From: 0.99

From: 0.99
Description : L’Hysope a toujours été utilisé par les herboristes entant qu’anti-infectieux de l’appareil respiratoire mais aussi sédatif des muqueuses enflammées et béchique. Cette plante aurait des bienfaits antivirales, décongestionnant respiratoire … Voir la description
Utilisation : Infusion (usage interne) : Dans un bocal d’une contenance d’1 litre, mettre 3 c à s Voir les utilisations
Produit par : La Chaume
Expédition sous 24h à 48h ouvrés

Herboristerie :

  • L’Hysope a toujours été utilisé par les herboristes entant qu’anti-infectieux de l’appareil respiratoire mais aussi sédatif des muqueuses enflammées et béchique.
  • Cette plante aurait des bienfaits antivirales, décongestionnant respiratoire, expectorante, mucolytique ce qui en fait une compagne face aux maux de l’hiver.
  • Réputée fébrifuge, l’Hysope est comme le sureau employée dans des remèdes ancestraux pour combattre la fièvre.

Énergétique :

Les Hébreux l’employaient déjà dans les ablutions de purification. De nos jours l’hysope est toujours la plante la plus utilisée dans les rites de purification, qu’elles soit brulée, infusée dans le bain ou encore suspendue en bouquet dans les maisons pour en éloigner les énergies négatives.

 

L’herboristerie en ligne écoresponsable Terra Druidae commercialise les plantes ou parties de plantes autorisées par l’article D4211-11 du Code de la santé publique. Il lui est interdit de publier les indications d’utilisation ou de consommation ainsi que les propriétés des plantes, en vertus du règlement européen (CE) N°1924/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 relatifs aux allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires. Terra Druidae vous invite à vous référer à un avis médical.

Claire, 36ans, a été opticienne pendant une 15aine d’années.

À la suite d’une tragédie familiale, une remise en question de sa vie s’est faite. Son père partant en retraite de son métier d’agriculteur et sa défunte sœur ayant été pharmacienne, cela l’a inconsciemment orientée vers le choix de la culture des plantes aromatiques et médicinales…

Claire travaille pour la cueillette, environ 2000m² de champs, tout à la main ! Elle cueille également certaines plantes dans les chemins ou sous-bois. Habitant une région de bocage, beaucoup de prairies offrent une belle flore.

Ses valeurs ? Cultiver et récolter à petite échelle, et en bio bien sûr !

 

Vous trouverez d’autres plantes médicinales cultivées par Claire sur la boutique Terra Druidae plus bas sur cette page !

 

Cet Hysope est cultivé dan l’Indre sans aucun intrant chimique.
Il sèche doucement dans un séchoir, sans aucune lumière et dans un environnement très sec. Il conserve ainsi toutes ses qualités, sa saveur et sa couleur…

Organe : sommités fleuries

Nom Latin : Hyssopus officinalis L.

Taxonomie : Phanérogames (embranchement) > Angiospermes (sous embranchement) > Dicotylédones (Classe) > Lamiales (ordre) > Lamiacées (famille)

  • Infusion (usage interne) :
    Dans une tasse d’eau chaude, verser 1 c à c de sommité fleurie.
    Laisser infuser 10min à couvert.
    Filtrer et édulcorer au miel.

 

  • Sirop d’Hysope (usage interne) :
    Dans un bocal d’une contenance d’1 litre, placer 100g d’Hysope
    Verser l’eau bouillante en remplissant le bocal.
    Laisser infuser à couvert jusqu’à refroidissement.
    Passer et remettre l’eau sur le feu avec 1,6Kg de sucre
    Retirer du feu avant ébullition
    Laisser refroidir
    Dégustez quand vous le souhaitez à l’aide d’une cuillère à soupe !

 

Retrouvez la recette de teinture mère sur le blog

 

En raison du manque de données toxicologiques, les plantes médicinales sont déconseillées par voie interne par mesure de précaution aux femmes enceintes, aux femmes allaitantes, aux enfants de moins de 8 ans, aux personnes souffrant d’épilepsie ou d’hypertension, aux personnes âgées fragiles.
Le Romarin peut être toxique à certaines doses, provoquer des hémorragies intestinales, attaquer le foie et les reins, provoquer l’épilepsie.
Terra Druidae vous invite à vous référer à un avis médical. Si vous suivez un traitement, demander l’avis de votre médecin.

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Hysope”