Fabriquer sa Teinture Mère (DIY)

Fabriquer sa teinture mère

La teinture mère est un concentré d’herboristerie. Elle est la manière la plus répandue d’utiliser les plantes médicinales en usage interne avec la tisane. Chez Terra Druidae nous apprécions beaucoup les tisanes, infusions et décoctions. Mais la où nous préférons les infusions de plantes médicinales pour traiter les maladies chroniques, fabriquer sa teinture mère est un concentré en cas de soin immédiat.

Une teinture est un extrait liquide de plantes extrêmement concentré. Fabriquer sa teinture mère de plantes est un bon moyen de constituer sa trousse à pharmacie (ou trousse de secours). Vous en trouverez également préparés par nos petits producteurs français bio ici. Dès que vous avez besoins de soigner un mal urgent, ou en cure pour des cas plus graves, quelques gouttes dans votre boissons suffisent. Vous pouvez également prendre la teinture mère à la cuillère, mais le goût est fort.

Traditionnellement à base d’alcool, malgré sa faible prise (1 à 2 cuillères à café par jour), certains préfèrent remplacer ce solvant par la glycérine ou le vinaigre. Ces autres bases, permettent de préparer des remèdes moins puissants mais adapté à toute la famille, que ce soient les enfants ou les personnes sensibles à l’alcool. Les enfants préfèreront de la teinture à base de glycérine car elle a un côté sucré. Et même si la teinture à base de vinaigre est moins puissante, son ajout dans les plats comme vinaigrette est une manière facile et efficace de l’ingérer. Nous allons donc voir comment fabriquer une teinture mère pour chacun de ces solvants.

Il existe différentes méthodes pour fabriquer une teinture mère. Sans prendre les mesures sophistiquées (et standardisées), nous allons voir une méthode simplifiée tout aussi efficace. Tout d’abord l’alcool, avec un degrés compris entre 40 et 50% (qui signifie une teneur de 40% d’alcool pour 60% d’eau ou par exemple) qui est idéal, il peut être de la vodka, du gin, du cognac ou du rhum.

Ingrédients et matériel pour fabriquer une teinture mère :

  • Un bocal a confiture stérilisé.
  • Une plante séchée (si elle est fraiche, la faire flétrir au préalable pour éliminer un peu sa teneur en eau).
  • De l’alcool entre 40 et 50%.
      • ou du vinaigre de cidre de pomme non pasteurisé.
      • ou de la glycérine végétale et de l’eau.
  • Une compresse stérile.
  • Un entonnoir.
  • Un flacon compte goutte ou une bouteille ambrée.

 

Fabriquer sa teinture mère

Préparation pour 60 à 100ml de teinture mère :

  1. Coupez finement votre plantes (herbes, feuilles ou fleur).
  2. Disposez les dans le bocal à confiture, stérilisé et sec, aux deux tiers (2/3) et tracez un trait à niveau sur l’extérieur du bocal.
  3. Si vous choisissez le vinaigre (l’équivalent de votre bocal à confiture), faites le chauffer. Si vous choisissez la glycérine, coupez 2/3 de la glycérine végétale avec 1/3 d’eau de manière à obtenir le même volume que votre bocal à confiture.
  4. Versez l’alcool ou le solvant de votre choix sur la plante ciselée. Recouvrez totalement en dépassant à de 5 à 7 centimètres le trait tracé. Les herbes peuvent flotter.
  5. Exposez le bocal dans un lieu chaud et ensoleillé.
  6. Laissez macérer 4 à 6 semaines en secouant de temps en temps, voir quotidiennement, en leur communiquant vos pensées.
  7. Versez cette macération dans son flacon définitif et stérilisé à laide de l’entonnoir que vous aurez préalablement recouvert d’une compresse stérile. Cette compresse filtrera les herbes que vous pourrez offrir à votre composte.
  8. Conservez dans un endroit frais à l’abri de la lumière.

L’alcoolature conservera plusieurs années. Si vous avez choisi de fabriquer votre teinture mère à base de glycérine, elle se conservera 2 à 3 ans. Les teintures mère à base de vinaigre se gardent au minimum 1 an et souvent plus longtemps.

Fabriquer sa teinture mère et après ?

Une fois préparée, vous pouvez utiliser votre teinture diluée dans une tisane, dans de l’eau ou du jus de fruits. La prescription dépend de la plante et de son utilisation. Généralement il peut s’agir d’une pipette (équivalent à 35 gouttes) ou de 25 gouttes par prise. Je vous laisse avec les équivalences :

  • 1/4 de cuillère à café = 1 pipettes = 35 gouttes = 1ml
  • 1/2 cuillère à café = 2,5 pipettes = 88 gouttes = 2,5ml
  • 1 cuillère à café = 5 pipettes = 175 gouttes = 5ml

 

N’hésitez pas à nous partager le résultat si vous utilisez une de nos recettes avec le hashtag #retrouverlepouvoirdeprendresoindesoi
Et retrouvez nous sur instagram !

À bientôt chers consommacteurs !

Julie de Terra Druidae